Vous êtes dans Accueil > Docs > Traitements des diabètes
lundi 18 juillet 2005 par juju
Les antidiabétiques oraux

Il existe actuellement 5 familles de comprimés différents qui sont utilisés pour traiter les diabétiques de type 2 :

-  Les sulfamides hypoglycémiants sont des médicaments qui stimulent la sécrétion d’insuline par le pancréas. Si le pancréas arrive encore à produire de l’insuline et si l’insulino-résistance n’est pas trop importante, les sulfamides permettent de ramener la glycémie à la normale tout au long de la journée. Ces médicaments n’ont donc aucun effet sur les diabétiques de type 1, les cellules sécrétant l’insuline sont détruites, la stimulation est donc impossible ;-).

Noms commerciaux de ce type de comprimés : Amarel, Daonil, Diamicron, Euglucan, Glibénèse, Glucidoral, Glutril, HémiDaonil, Miglucan, Minidiab, Ozidia ...

-  Les glinides sont des médicaments qui stimulent la sécrétion d’insuline par le pancréas comme les sulfamides mais leur mode d’action est différent. Ces médicaments n’agissent que sur le repas qui suit la prise du comprimé. La dose dépend de chaque diabétique de type 2 et varie en fonction des contrôles glycémiques.

Noms commerciaux de ce type de comprimés : Novonorm

-  Les biguanides sont des médicaments qui diminuent l’insulino-résistance. En diminuant la résistance des cellules à l’insuline ils facilitent l’entrée des sucres dans les cellules. Ces molécules peuvent avoir des effets secondaires importants sur le système digestif :-(.

Noms commerciaux de ce type de comprimés : Glucinan, Glucophage, Stagid, Médiator

-  Les inhibiteurs des alphaglucosidases sont des médicaments qui, pour faire simple, ralentissent et même diminuent la digestion des sucres et donc le passage du sucre dans le sang.

Noms commerciaux de ce type de comprimés : Diastabol et Glucor

-  Les glitazones sont des médicaments très récents et dont la prescription est très stricte. Ils permettent de diminuer l’insulino-résistance des muscles et des graisses et d’augmenter la sensibilité à l’insuline du foie.

Noms commerciaux de ce type de comprimés : Actos et Avandia

Les comprimés ne peuvent pas avoir un effet optimal en l’absence d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière.