mardi 6 septembre 2005 par juju
Les différents types d’insuline

Le moyen de pallier à l’absence d’insuline (chez tous les diabétiques de type 1 et les type 2 dont les cellules sécrétant l’insuline ne sont plus du tout fonctionnelles) est de l’apporter de l’extérieur.

Il n’est pas possible de l’apporter par voie orale, car l’insuline serait détruite dans l’estomac. L’ injection sous-cutanée est actuellement le seul traitement possible.

L’insuline a plusieurs rôles dans notre organisme : celui que l’on connaît le mieux est son rôle dans la régulation de la glycémie en faisant entrer les sucres dans les cellules (rôle des insulines ultra-rapides ou rapides) mais l’insuline a également un rôle plus général dans le métabolisme (rôle des insulines intermédiaires ou lentes) c’est pourquoi l’insuline est indispensable même si on arrive pas à avaler des aliments (en cas de gastro-entérite carabinée par exemple !).

Il existe 4 grands types d’insuline qui se différencient par leur durée d’action :

-  Les insulines ultra-rapides agissent entre 2 et 4h et sont injectées juste avant les repas. Elles permettent de faire entrer les sucres apportés par le repas dans les cellules. Ces insulines sont des insulines humaines légèrement modifiées afin de raccourcir la durée d’action et ainsi se rapprocher de l’action normale de l’insuline pendant un repas chez une personne non diabétique.

(PNG)

Noms commerciaux de ce genre d’insuline : Humalog (Lilly), Novorapid (Novo Nordisk) et Apidra (bientôt commercialisé en France par Aventis)

-  Les insulines rapides agissent entre 4 et 6h et sont injectées une quinzaine de minutes avant un repas. Elles permettent également de faire entrer les sucres apportés par le repas dans les cellules. Ces insulines sont des insulines humaines non modifiées.

(PNG)

Noms commerciaux de ce genre d’insuline : Actrapid (Novo Nordisk), Insuman Rapid (Aventis) et Umuline Rapide (Lilly)

-  Les insulines intermédiaires agissent entre 10 et 16h. Elles peuvent avoir des actions différentes : soit elle agit de façon prolongée et équilibrée pendant toute sa durée d’action (en bleu sur la figure), soit elle agit de façon plus importante pendant les 6 premières heures que pendant les heures suivantes (en rouge sur la figure).

Ces insulines permettent de couvrir les besoins du métabolisme mais aussi certains repas pour les insulines qui agissent de façon plus importante les 6 premières heures.

(PNG)

Noms commerciaux de ce genre d’insuline : en bleu clair : Monotard (Novo Nordisk) et Umuline Zinc Composé (Lilly) ; en bleu foncé : Levemir (bientôt commercialisé en France par Novo Nordisk) ; en rouge : Insulatard NPH (Novo Nordisk), Insuman Basal (Aventis) et Umuline NPH (Lilly)

-  Les insulines lentes agissent entre 20 et 24h. Ces insulines permettent de couvrir les besoins du métabolisme durant toute la journée. Ce sont des insulines qui ont été modifiées afin d’allonger leur durée d’action et/ou une libération prolongée pour s’approcher au maximum d’une sécrétion basale la plus constante possible.

(PNG)

Noms commerciaux de ce genre d’insuline : en orange : Ultratard (Novo Nordisk) ; en vert : Lantus (Aventis)

Il existe également des mélanges tout prêt d’insuline à la fois rapide (ou ultra-rapide) et intermédiaire (ou lente) pour ne faire qu’une injection au lieu de deux.