Vous êtes dans Accueil > Docs > Le diabète de type 1
samedi 30 juillet 2005 par juju
Présentation de la maladie et des symptômes

Le diabète de type 1 (DT1), est aussi appelé :

-  diabète insulino-dépendant ou DID
-  diabète maigre (car l’un des symptômes est une perte de poids)
-  diabète juvénile (car il se déclare souvent chez les sujets jeunes )

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune c’est-à-dire que le propre système immunitaire du diabétique détruit les cellules du pancréas qui produisent de l’insuline.

En absence d’insuline, l’organisme n’arrive plus à utiliser le sucre comme réservoir d’énergie car le sucre reste dans le sang et ne peut plus entrer dans les cellules. La glycémie augmente et devient hyperglycémie. Cet excédent de sucre doit être éliminé : le sucre passe alors dans les urines par l’intermédiaire des reins qui ne le filtrent pas.

Un diabétique de type 1 non diagnostiqué urine et boit beaucoup plus souvent et en grande quantité afin d’éliminer cet excès de sucre.

L’absence d’énergie dans les cellules se traduit chez le diabétique de type 1 non diagnostiqué par une fatigue intense.

De plus, ne pouvant utiliser le sucre comme carburant, le corps va chercher de l’énergie ailleurs : dans ses graisses. La fabrication du sucre à partir des graisses produit également des molécules toxiques pour l’organisme : les corps cétoniques.

Un diabétique de type 1 non diagnostiqué a donc souvent une perte de poids importante et une augmentation des corps cétoniques dans l’organisme (sang et urine).

La seule solution pour pallier à cette absence d’insuline, est d’apporter celle-ci à l’organisme par injections.