mardi 7 février 2006 par sylvain
Une pompe, qu’est-ce que c’est ?


-   La pompe

Une pompe à insuline est un petit boîtier de 100g environ, de 8 à 9 cm de long, 5 cm de large et 2 cm environ d’épaisseur.

(JPEG)
Minimed Paradigm 511/512

(JPEG)
Animas IR 1200











Celle-ci comprend :

Un réservoir qui contient de l’insuline pour plusieurs jours (1.8 mL à 3 mL soit 180 à 300 U d’insuline suivant le modèle de pompe). Un piston motorisé qui injecte l’insuline en continue suivant les débits paramétrés dans la pompe par le diabétique.

Lorsque l’insuline sort du réservoir elle passe dans une tubulure (de 60 cm à 1m10 suivant le modèle) terminée par une canule en plastique totalement souple et flexible par lequel l’insuline diffuse sous la peau. La canule est maintenue sur la peau par un adhésif intégré résistant à l’eau. La canule et la tubulure constituent le cathéter.

(JPEG)
Pompe-réservoir-cathéter

(JPEG)
Canule de cathéter à 90°










Il n’y a donc aucune aiguille. Le port de la pompe est totalement indolore au quotidien et permet toutes les activités quotidiennes, y compris sportives.

-   Le cathéter

Il est préconisé de le changer tous les 3 jours. Cette durée peut varier d’un individu à l’autre. Chez certains, il sera nécéssaire de le changer tous les 2 jours, alors que d’autres le supporteront 5 jours.

Une pompe se porte 24h/24. La déconnexion reste cependant possible à tout moment (activités sportives, douche etc...) mais avec une durée maximale conseillée de 2 heures (sauf activité sportive prolongée). Ce geste est aussi simple et rapide que de mettre ou retirer sa ceinture de sécurité en voiture (moins de 2 secondes). La tubulure du cathéter se débranche au niveau de la canule et un bouchon de protection se place alors sur celle-ci. La canule reste donc sur la peau (cela ressemble à un petit pansement).