lundi 6 février 2006 par sylvain, Isa
Avantages / Inconvénients

-  Les avantages d’une pompe :

  • Des horaires élastiques puisque les bolus (c’est-à-dire les injections des repas) sont indépendants de l’insuline basale. Il est donc possible de faire des grasses matinées ou de sauter un repas sans conséquence sur la glycémie.
  • Il est plus facile d’utiliser l’insulinothérapie fonctionnelle sous pompe.
  • Il n’y a plus besoin d’anticiper des activités sportives car il suffit d’agir directement sur le basal.
  • Il est possible d’arrêter la pompe ou de diminuer le basal en cas d’hypoglycémies (en plus du ressucrage !) ou d’activité sportive
  • Il est plus facile de corriger des hyperglycémies (surtout avec de l’insuline ultra-rapide) car il n’y a pas d’injection supplémentaire à faire.
  • Après les premiers mois de réglage, le diabétique fait beaucoup moins de yoyo glycémique. Elle permet de diminuer aussi bien la fréquence des hypoglycémies que celle des hypergycémies. Elle s’adresse donc à n’importe quel diabétique, quelque soit son HbA1C.
  • Les injections sont plus discrètes voir même complètement invisibles si la pompe dispose d’une télécommande. Plus besoin de chercher un lieu discret lorsque l’on est en dehors de chez soi pour faire son injection.
  • Et surtout, beaucoup moins de piqûres ! Un cathéter se change une fois tous les trois jours contre plusieurs injections par jour.
  • Seule une pompe permet des doses d’insuline de 0.025 unités (ou 0.5 U suivant les modèles) donc elle est particulièrement utile aux diabétiques ayant des besoins très faibles et pour lesquelles les stylos sont trop imprécis comme par exemple les enfants mais aussi certains adultes.
  • La pompe permet de programmer des débits différents suivant les moments de la journée ou de la nuit de façon à suivre le métabolisme. Avec une ou deux injections d’insuline lente par jour l’adaptation au métabolisme est presque impossible : ex pour l’effet de l’aube (forte augmentation des besoins en insuline en fin de nuit par rapport au début de la nuit).

-  Les inconvénients d’une pompe :

  • Il faut accepter de l’avoir sur soi 24h sur 24 c’est-à-dire accepter d’avoir son diabète dans sa poche ;-) Mais ce port s’oublie complètement pour la plupart des pompés.
  • le contact prolongé avec de fortes sources de chaleur ou de froid n’est pas recommandé avec le port de la pompe.
  • Les controles glycémiques doivent etre plus nombreux (6 à 7/jour), mais c’est identique sous injections pour avoir un diabete bien équilibré
  • Les symptômes des hypoglycémies peuvent être modifiés lors du passage sous pompe. Certains peuvent apparaître et d’autres disparaître définitivement ou temporairement.