lundi 6 février 2006 par sylvain, juju, flo
Trucs et astuces

-  Les cathéthers

  • Il est préférable de ne pas poser de catheter le soir. En effet, si celui-ci s’avérait être mal posé, coudé ou défectueux, le risque est alors grand de ne pas recevoir d’insuline pendant son sommeil et de faire une acidocétose.
  • Il est conseillé de poser le cathéter avant les repas, il est alors facile de vérifier en post prandiale (glycémie 2 heures apres le repas) si l’insuline a bien été diffusée.
  • Garder l’ancien kT jusqu’à cette post prandiale, de cette façon, si une hyper inexpliquée est constatée, on en déduira rapidement que le catheter est mal posé ou coudé. Il suffit alors de rebrancher sur l’ancien pour refaire un bolus et éviter des hypers prolongées.
  • Pour éviter les decollements, bien laisser secher la peau apres la desinfection locale afin que le catheter adhere au maximum.
  • S’il y a allergie au sparadrap du cathéter, il est possible de poser dessous du tegaderm sorte de film plastique collant.
  • Dans les cas- rarissimes- au niveau du point d’injection, il est conseillé de tester un autre type de kT, voire de passer à des kT à aiguille rigide metallique.
  • Avant de poser le kT, bien secher la peau et enlever toute trace de remove ou de désinfectant qui pourait rester dessus afin que celui-ci adhere bien à la peau.
  • Pour les utilisateurs de serter, bien le nettoyer avec du remove pour oter toute trace de collant qui pourrait rester sur les parroies.

-  Cathéter coudé ?

Il arrive (rarement) que des catheter type quick-set (90°) se coudent (la canule se plie en angle droit). Dans ce cas, l’insuline ne passe plus, et malgré les systemes d’alarme de certaines pompes, il arrive, helas de ne pas en être averti. Le seul moyen d’être sur, est de faire une glycémie avant le repas, et une autre apres le repas (environ 2 heures) et de garder l’ancien kT pendant tout ce laps de temps.

-  Décoller sans faire mal : le remove

Les catheter tiennent solidement grace à de puissants collants. Afin de les retirer sans difficultés et de retirer toute trace de collant restant sur la peau, il est recommandé d’utiliser des produits comme le remove.

-  Remplissage du réservoir

  • On aspire la quantité d’air que l’on va prendre d’insuline, on réinjecte l’air dans le réservoir, et on aspire l’insuline. Cela évite de créer le vide dans les flacons d’insuline.
  • Il est possible de prélever de l’insuline dans des flacons, des stylos ou des cartouches pour le remplissage des réservoirs.
  • Faire plusieurs vas et viens avec le piston de remplissage du réservoir afin de bien lubrifier les paroies du réservoir. Cela évite les risques que le réservoir se bloque dans la pompe.
  • Il est préférable de garder la pompe verticalement pour purger la tubulure afin de chasser, en premier l’air du réservoir.

-  Des bulles ?

Afin d’éviter la formation de bulles dans le réservoir, il est conseillé de sortir le flacon d’insuline quelques heures à l’avance (la veille) et d’effectuer le remplissage avec de l’insuline à température ambiante.